Une machine pour faire ses produits ménagers, c'est plus écologique que les recettes zéro déchets ? ?

Une machine pour faire ses produits ménagers, c'est plus écologique que les recettes zéro déchets ? ?

"On trouve partout sur Internet des recettes de produits d'entretien zéro-déchet à faire chez soi, pourquoi j'aurais besoin d'une petite machine pour faire le grand ménage des produits d'entretien chez moi ?" 

La question revient régulièrement et mérite donc une rapide explication. 

1°) Les recettes zéro-déchets: c'est bien ! 

Chez Blue nous n'avons rien contre les recettes de produits ménagers fait maison à partir de vinaigre blanc, de bicarbonate et de savon, noir ou vert. Si ça vous plaît, que vous arrivez à vous y tenir, c'est parfait, bravo pour votre courage et votre patience. 

Ce qui est sûr, c'est que vous produisez moins de déchets que d'autres, qu'aucun des produits utilisés n'est mauvais pour votre santé, et que ça ne vous coûte pas cher. 

2°) ... Mais ce n'est pas pour tout le monde...

Si c'était si bien, tout le monde ferait ses produits d'entretien à la maison. Alors pourquoi est-ce que tout le monde n'est pas convaincu par le vinaigre ou le bicarbonate ? 

Quand on interroge les personnes qui n'ont pas réussi à basculer ou à s'y tenir, l'odeur du vinaigre, l'efficacité toute relative de ces recettes et le temps passé à préparer les recettes en plus de faire le ménage empêchent une utilisation plus diffuse. 

Et si 80% de la population n'arrive pas à basculer, alors que ces ingrédients sont disponibles depuis toujours, qu'est-ce qu'on fait ? On continue à les laisser s'empoisonner tout en polluant la planète ou on essaie de leur faciliter la transition ? 

Finalement, on vous invite à lire cet excellent article de Greenpeace Canada sur la répartition de l'effort du zéro déchets au sein du couple. 🙈🙉🤦‍♂️

3°) ... Mais ça ne marche pas pour tout et sur tout ...

Si ça fait longtemps que vous faîtes le ménage avec du vinaigre et du bicarbonate, vous avez dû vous en rendre compte :

  • Le vinaigre est hyper corrosif, donc pas adapté sur toutes les surfaces : il va déteindre le bois et creuser les surfaces poreuses par exemple. Attention sur votre peau aussi : certains font des réactions fortes à cause du pH très acide du vinaigre
  • Le vinaigre dilué ne nettoie pas ou peu (tests réalisés en laboratoire)
  • Le bicarbonate de soude est à proscrire sur certaines surfaces (type inox ou vitres), que vous allez rayer alors que vous vouliez juste enlever la graisse

Et finalement aucun de ces ingrédients miracle ne désinfecte, et on se retrouve à avoir des ménages qui ont un placard zéro-déchet avec quand même un bon vieux pot d'eau de Javel pour leurs toilettes et du Fébrèze pour désodoriser. 

4°) ... Mais ce n'est pas plus écolo que Blue, voire parfois moins ! 

Les recettes zéro-déchets pour faire ses produits d'entretien à la maison, ça fait des produits non-toxiques, mais pas forcément des produits écologiques. Quoi !?!? allons dans le détail. 

  • Le vinaigre : rarement zéro déchet (sauf si vous allez l'acheter en vrac), c'est comme pour les autres produits d'entretien: jusqu'à 14% d'agents actifs avec des pictogrammes de danger, mélangé avec de l'eau qu'on va transporter à travers la chaîne de valeur. Le tout à ne surtout pas jeter dans les eaux usées pour ne pas perturber le pH. 
  • Le bicarbonate de soude : produit biodégradable certes, mais aussi bio-dégradant. Le bicarbonate de soude, c'est un sous-produit de l'industrie minière, dont la production est consommatrice en ressource et en énergie. (exemple : la calanque de Port-Miou, le port de plaisance de Cassis, dévastée par l'exploitation par Solvay et heureusement sauvée par des manifestants, avant qu'ils n'aillent s'attaquer aux calanques suivantes)
  • Le savon : il y a autant de recettes de savon que de savons sur le marché. Certaines utilisent de l'huile de palme ou autres substances controversées. Regardez à la sortie d'une usine de production de savon si vous avez un doute.

Blue, de son côté, c'est une solution facile à utiliser, à l'efficacité certifiée (notamment pour la désinfection), complètement sans déchets et sans danger pour l'utilisateur. Notre démarche écologique a été labellisée par la fondation Solar Impulse, est soutenue par l'ADEME (ministère de l'environnement) et a été récompensée par le Cleantech Open puisque Blue permet de :

  • Réduire les émissions de CO2 : la solution Blue est amortie par rapport à des sprays d'entretien à partir d'un peu moins de 25L (sachant que la machine est faite pour en produire au moins 350L)
  • Supprimer les déchets plastiques liés aux produits d'entretien
  • Réduire l'exposition aux produits toxiques et donc l'utilisation d'équipements de protection type lunettes ou gants
  • faire des économies à terme, puisque le consommable revient à moins de 2€/l, soit le prix du vinaigre, une fois le prix de la machine amortie

Le tout fait à la maison, en 4 gestes et facilement, à partir de ressources naturelles disponibles à l'infini (du sel et du vinaigre), pour un nettoyage de la maison réellement éco-responsable.